François Blanc

Francois BlancVie a l’X

D’abord une vue à tomber sur Notre Dame, depuis mon casert au 8eme étage du Foch, que je cohabitais avec Hervé Soufflet et Alain Guillope : oui les jours d’orage avec un bon Pink Floyd (animals), Notre Dame avait toujours l’air d’un vaisseau fantôme, comme l’écrivait un antique de la 43 (Grosmangin).
Ensuite le groupe cyclo, avec aussi Pierre Bussières, Antoine Dubedout, Philippe Cassard, Guy Lavergne et Philippe Giraudin (73) et tant d’autres : courses folles a ‘Chevreuse’, rando en Auvergne (gentiment accueilli chez Anne Gely), le Var sous la pluie…
Enfin le souvenir d’un canular en guise de soutien à la Campagne (de caisse) de Claude Allet : simulation d’une alerte à la bombe, planqué sous le tableau du .K avec un panneau « Boom » pour le brandir sous les yeux étonnés de Laurent Schwartz !

Vie professionnelle

7 mois dans les pompiers de Paris : une première expérience que je n’oublie pas (j’ai failli m’engager..).
Puis 35 ans maintenant de service public au sein d’EDF, GDF, puis ERDF maintenant : j’y ai exercé des métiers très divers (ingénieur réseau, attache à la DG, RH, marketing stratégique, directeur d’unité, directeur du programme numérique d’erdf aujourd’hui) dans des contextes également variés (Corse, Lyon, Metz, Paris,..), j’y ai surtout eu la chance de rencontrer ainsi des personnes de tous métiers (techniciens, élus, paysans, patrons de PME, de start-ups, écrivains, psy, travailleurs sociaux, experts RH, écologistes, communicants, journalistes…), et finalement j’en viens à considérer ma carrière comme je l’imaginais au départ, une affaire de belles rencontres humaines avant tout.

Vie privée

Marié depuis 1980, avec la Colombie comme belle famille !
Trois filles qui ont chacune trouvé leur voie.
Bref beaucoup de bonheur, passé et à venir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *